Suivez les Aigles

Historique

Le Stade: Bientôt 80 ans

( par François Roy)

Le stade de Trois-Rivières date de 1938. Il a été construit grâce au programme gouvernemental des « Travaux de chômage », qui permettait de financer des chantiers pendant la crise économique des années trente. Le principal promoteur du projet était bien sûr Maurice Duplessis, député de Trois-Rivières, premier ministre du Québec et grand amateur de baseball, qui a inauguré le stade pendant l’été de 1939, en pleine campagne électorale.

Au fil des ans, les équipes locales ont accueilli et formé des joueurs remarquables:

Jean-Pierre Roy, une gloire nationale. Il a fait ses débuts dans les rangs professionnels en 1940 avec les Renards de Trois-Rivières, de la Ligue provinciale. Il a goûté au baseball d'hiver en 1943-1944 dans les Caraïbes. Il a été traité comme un roi à Cuba.

Le manchot Peter Gray, une curiosité qui jouera pour les Browns de Saint-Louis.

Deux Afro-Américains de l’organisation des Dodgers, John Wright et Roy Partlow, moins connus que leur coéquipier Jackie Robinson, mais eux aussi des pionniers de l’intégration raciale.

Des gagnants de Séries mondiales : Rawlins Eastwick, Pat Zachry, Joel Youngblood, Ken Griffey et Dan Driessen avec les Reds, Ray Knight avec les Mets et Joaquim Andujar avec les Cardinaux. Cette dernière séquence remonte au temps des Aigles de la fameuse ligue Eastern, dans les années 70.

Le nom des « Aigles » est toujours à l’honneur aujourd’hui, puisque le stade est le domicile de deux équipes spectaculaires, soit les Aigles Can-Am et les Aigles Junior Élite. Ils nous ont offert récemment des championnats de ligue et de belles séries de victoires.

Ajoutons à cela que le stade a été le théâtre d’un championnat mondial junior et de quelques championnats canadiens

Pour rester vivant pendant toutes ces années, le stade a pu compter sur du personnel dévoué, tel que le légendaire Fernand Bédard, qui fut responsable des lieux entre 1968 et 1998.

Rappelons enfin que le stade a été l’objet de plusieurs chantiers de rénovation, mais son aspect d’origine a été jalousement préservé, ce qui contribue à entretenir une ambiance d’époque.

Il n’y a pas meilleur endroit pour assister à un match de baseball !